Les Ailiers les plus performants individuellement de la saison 2017-2018


Introduction

Dans le classement de ce poste, encore plus que dans les autres il faut bien voir que les joueurs sont classés en fonction de 20 statistiques différentes, toutes pondérées en fonction de leur importance. Comme il faut trancher et que je ne veux pas être subjectif je sors le classement brut, néanmoins cela ne veut pas dire que dans la constitution d'une équipe c'est forcément les deux premiers qui sont les plus efficaces.

Par exemple il parait évident que si je choisis un finisseur, Radradra et Nakosi ne seront pas les premiers choix, Ashton, Nadolo voire Thomas paraissent les plus logiques, mais alors je mettrais sans doute un créateur, bon défenseur et assez sûr en couverture à leur coté, les deux fidjiens cités par exemple ou Cheslin Kolbe voire Gabriel Lacroix.

Sur ce classement jusqu'au 14ème les écarts sont vraiment faibles, ensuite ça décline sévèrement.

Bonne lecture

L’Ailier le plus performant individuellement de la saison 2017-2018

Semi Radradra ses statistiques par 80 minutes :

  • 0,18 Essais (Moyenne du poste : 0,38)

  • 0,65 Passes Décisives (Moyenne du poste : 0,11)

  • 0,9 Points Inscrits (Moyenne du poste : 1,94)

  • 8,2 Courses avec ballon (Moyenne du poste : 7,4)

  • 60 Mètres Parcourus (Moyenne du poste : 45,9)

  • 1,07 Franchissements (Moyenne du poste : 1,04)

  • 1,84 Offloads (Moyenne du poste : 0,73)

  • 2,61 Défenseurs Battus (Moyenne du poste : 2,25)

  • 1,01 Ballons Perdus (Moyenne du poste : 1,07)

  • 4,4 Plaquages réalisés (Moyenne du poste : 3,9)

  • 22% Plaquages manqués (Moyenne du poste : 21%)

Semi Radradra c’est d’abord un grand bravo à Mourad Boudjellal, qui a persévéré dans ses paris de recrutements « exotiques », souvent peu fructueux, et honnêtement Radradra flairait le flop à plein nez. Rappelez-vous : un treiziste qui fait la bascule vers le XV, c’est rarement porteur, pour une réussite (SBW, Folau) combien d’échecs (Mark Gasnier, Marshall, Sam Burgess, Willie Mason, Ben Barba voire Andy Farrell) ? Avant même son arrivée en Europe il traine une réputation de mercenaire, délaissant la sélection fidjienne pour la dominante Australie. Des affaires extra-sportives avec plusieurs plaintes (il a été relaxé depuis) pour violences domestiques envers son ex-épouse.

Cette recrue associée au bouillonnant contexte Toulonnais, la cote de l’incident industriel était à 1,01.

Mais c’était oublier un peu facilement qu’en face de tous les arguments contre, il y avait un talent immense, on ne devient pas meilleur marqueur de la NRL sans être extraordinaire et ce joueur est extraordinaire. En plus de ses qualités de « finisseur », je mets des guillemets parce que j’ai l’impression que seuls les essais de 60 mètres en solo l’intéressent, il a un vrai sens de la création. Sans être un monstre de puissance, il est presque inarrêtable en un contre un, mais il est surtout indéfendable, capable de casser un placage en bas, un raffut main droite terrible, des crochets, la vitesse et une vraie science des intervalles. Vous ajoutez une bonne défense, une belle aptitude aux duels aériens, une superbe technique d’offload et une volonté de faire jouer après contact et vous obtenez le stéréotype de l’ailier parfait. Un bémol ? Oui il a moins marqué que Nadolo ou Ashton, mais 11 passes décisives, et des vrais où il fait tout le travail pour offrir l’essai c’est énorme. Je vous invite à regarder une vidéo des essais d’Ashton (un peu plus loin dans l'article) cette saison et de me dire si ce n’est pas Radradra le plus impressionnant sur cette vidéo, alors même qu’elle récapitule les exploits de l’Anglais.

Pour passer un cap, ce n’est pas rugbystiquement que Radradra devra travailler, son image ne s’est pas améliorée malgré sa superbe saison. Son départ à Bordeaux a été quelque peu houleux et son plan de carrière dira si ce joueur peut aller plus haut que le simple mais très bon joueur de Top14.

Pas convaincu ? Laurent Marty a beaucoup de défauts, et je n’approuve pas trop ses choix ces derniers mois, mais en revanche c’est un vrai entrepreneur qui n’aurait pas fait du Fidjien l’ailier le mieux payé du Top14 sans certitudes

La promesse du futur qui méritait mieux : Alivereti Raka

Il ne figure pas dans le classement pour cause d’un temps de jeu trop faible (7 matchs avant sa rupture des ligaments croisés), mais ça aurait été blasphématoire envers le Rugby que de ne pas évoquer le début de saison du Clermontois. Raka a littéralement marché sur ses adversaires que ce soit sur le sol français ou le sol Européen, dans un style différent de son compatriote toulonnais du dessus, Raka c’est le finisseur ultime. Il y a plein de défauts à gommer, sur la continuité du jeu, sur la défense, mais il est (sur ses 5 mois joués la saison dernière) tellement plus fort que tout ce que nous avons pu voir en France ces dernières années que même Bernard Laporte l’aurait pris sans la nationalité Française. Ses statistiques offensives sont dignes d’un joueur créé dans « Jonah Lomu Rugby », à qui on aurait mis la note maximale partout. Indécent.

Blessé en Décembre il devrait revenir en début de saison, sa première grosse blessure en 2016 l’avait littéralement rendu plus fort. Dans une équipe clermontoise revancharde, je lui souhaite de retrouver l’élan qui le poussait vers les sommets il y 7 mois !

Alivereti Raka ses statistiques par 80 minutes :

  • 1,50 Essais (Moyenne du poste : 0,38)

  • 0,33 Passes Décisives (Moyenne du poste : 0,11)

  • 7,48 Points Inscrits (Moyenne du poste : 1,94)

  • 10,64 Courses avec ballon (Moyenne du poste : 7,4)

  • 103,45 Mètres Parcourus (Moyenne du poste : 45,9)

  • 2,83 Franchissements (Moyenne du poste : 1,04)

  • 1,50 Offloads (Moyenne du poste : 0,73)

  • 6,15 Défenseurs Battus (Moyenne du poste : 2,25)

  • 2,66 Ballons Perdus (Moyenne du poste : 1,07)

  • 2,99 Plaquages réalisés (Moyenne du poste : 3,9)

  • 25% Plaquages manqués (Moyenne du poste : 21%)

L’anomalie statistique : Chris Ashton & Nemani Nadolo

L’anomalie statistique oui parce que ce sont de vrais chasseurs d’essais, des finisseurs hors normes, Nadolo est capable de mettre des essais que personne d’autre ne pourrait aplatir, et pas seulement parce qu’il est incroyablement puissant mais il a une vraie technique à l’approche de la ligne. Chris Ashton c’est un renard, au foot ce serait Miroslav Klose ! Toujours au soutien de Radradra ou Tuisova pour récupérer l’offload à 1 mètre de la ligne sans jamais faire la dernière passe, alors qu’il a joué beaucoup à l’arrière, souvent au cul de Nonu pour suivre ses coups de pieds rasants. Une couverture catastrophique, des relances approximatives, des montées en pointe pour intercepter, donc peu de placages tentés et peu de réussite… Mais il marque donc on oublie tout. Vous regarderez attentivement, même lorsqu'il a le 15 dans le dos, il se met souvent en position d'ailier après Radradra pour être le dernier maillon de la rampe de lancement Rouge et Noire.

Clairement ils ont des lacunes énormes qui statistiquement les pénalisent, mais le niveau est élevé et je pense que si on demande à un coach de Top 14, de choisir deux ailiers du classement pour faire une équipe, l’un des deux sera pris, mais pas les deux !

Chris Ashton ses statistiques par 80 minutes :

  • 1,04 Essais (Moyenne du poste : 0,38)

  • 0,09 Passes Décisives (Moyenne du poste : 0,11)

  • 5,21 Points Inscrits (Moyenne du poste : 1,94)

  • 6,7 Courses avec ballon (Moyenne du poste : 7,4)

  • 56,67 Mètres Parcourus (Moyenne du poste : 45,9)

  • 1,77 Franchissements (Moyenne du poste : 1,04)

  • 0,59 Offloads (Moyenne du poste : 0,73)

  • 2,61 Défenseurs Battus (Moyenne du poste : 2,25)

  • 0,90 Ballons Perdus (Moyenne du poste : 1,07)

  • 1,90 Plaquages réalisés (Moyenne du poste : 3,9)

  • 29% Plaquages manqués (Moyenne du poste : 21%)

Nemani Nadolo ses statistiques par 80 minutes :

  • 1,01 Essais (Moyenne du poste : 0,38)

  • 0,06 Passes Décisives (Moyenne du poste : 0,11)

  • 5,04 Points Inscrits (Moyenne du poste : 1,94)

  • 9,01 Courses avec ballon (Moyenne du poste : 7,4)

  • 62,81 Mètres Parcourus (Moyenne du poste : 45,9)

  • 1,51 Franchissements (Moyenne du poste : 1,04)

  • 0,78 Offloads (Moyenne du poste : 0,73)

  • 3,53 Défenseurs Battus (Moyenne du poste : 2,25)

  • 1,34 Ballons Perdus (Moyenne du poste : 1,07)

  • 2,02 Plaquages réalisés (Moyenne du poste : 3,9)

  • 36% Plaquages manqués (Moyenne du poste : 21%)

Petit Hommage à la saison record de Chris Ashton avec une vidéo de ses essais (regardez Radradra balle en main pour ceux qui suivent peu le RCT, un régal)

Merci @SbastienRCT pour la vidéo

Le pari pour la saison prochaine

Il y avait plusieurs possibilités :

  • Un U20 : Lucas Tauzin qui a été très bon à Coupe du Monde, comme il avait déjà été performant à la précédente, c’est sa 3ème saison dans le groupe pro Toulousain mais la concurrence à l’aile est forte, et s’il a du temps de jeu, ce sera sans doute plutôt en tant que second centre

  • Un revanchard : Toujours à Toulouse, Arthur Bonneval qui avait été le seul rayon de soleil du Stade il y a 2 ans et qui vient de passer une saison blanche à cause d’une rupture des croisés. Toujours difficile de savoir à quel niveau revient un jeune après une telle blessure surtout quand les appuis sont ses qualités principales

  • L’explosion d’un jeune que l’on a entrevu l’an dernier : Pierre Boudehent ou Eliott Roudil chez les Rochelais. En termes de talent je mets une pièce sur le premier qui m’a impressionné à chacune de ses sorties, malheureusement je ne suis pas certain qu’il obtienne beaucoup de temps de jeu vu le réservoir Rochelais.

Martin Laveau

Qui ? Oui Martin Laveau, et je pense que je ne me tromperai pas (sauf blessure). D’abord parce que son parcours est intelligent, titulaire à 18 ans avec l’Aviron Bayonnais où son talent éclate il y a 3 ans lors de la montée en Top 14, toujours beaucoup de temps de jeu en Top 14 ou on aperçoit avec parcimonie ses grosses qualités d’appuis et de vitesse. Malgré la descente il reste sur les bords de la Nive pour s’assurer du temps, grandir et suivre les traces de joueurs tels que Gabriel Lacroix ou Thomas Ramos. A tout juste 21 ans il a déjà 57 matchs en pro et 21 essais, il arrive dans un groupe Castrais sain et sur une belle dynamique où, s’il est à son niveau il aura rapidement du temps de jeu et pourra convaincre.

Excellent coup du Champion de France et mon pari pour la saison prochaine donc !

La recrue : Julian Savea : The Bus toujours aussi magique ?

C’est évidemment la recrue phare à ce poste et sans doute pour le Top 14. 45 essais en 49 sélections avec les All Black à seulement 28 ans ça en impose. Néanmoins si Savea part de Nouvelle Zélande à un an seulement de la Coupe du Monde, c’est qu’il a l’assurance de ne pas la jouer.

La seule question est de savoir à quel niveau sera Julian Savea, l’ailier qui a sévi jusqu’en 2015-2016 serait potentiellement l’un des meilleurs joueurs du championnat, celui des 2 dernières années serait un excellent finisseur, un bon joueur de Super Rugby.

Au moment de juger Savea il ne faudra pas omettre qu’il n’est pas un créateur, qu’il a besoin des autres pour briller et qu’il doit être mis dans de bonnes conditions, il aurait été parfaitement complémentaire avec Radradra en 13 par exemple. Pour être honnète j’ai du mal à voir la complémentarité d’une ligne, Tuisova – Bastareaud – Fekitoa – Savea, beau défi pour le nouveau staff.

#statistiques #rugby #Top14

RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
ARCHIVE