Arrière/Ailier : Bilan et Awards de saison 2018/2019

Introduction :

Base Statistique :

- Toutes les statistiques sont basées sur le temps de jeu effectif et exprimées sur 80 minutes : Par exemple un joueur qui a marqué 93 points en 1036 minutes de jeu effectif à une moyenne de 7,18 Points/80 minutes.

- Les % (lorsqu'ils apparaissent) représentent l'évaluation par rapport à la moyenne de son poste sur 80 minutes. Par exemple les Arrières du Top 14 battent en moyenne 1,8 défenseurs / 80 minutes, donc un joueur battant en moyenne 1,48 défenseurs / 80 minutes est 19,8% moins performant que la moyenne des 15 du Top 14.

- Sont "exclus" de ce classement les joueurs avec trop peu de temps de jeu quels que soient les raisons des absences (au 10 matchs et 800 minutes)

Cette saison je mets un peu de subjectivité dans mon classement, je justifierai tout, il n'y a pas de blasphème et cela favorise le débat. Ma subjectivité ira surtout sur les "postes occupés" avec l'idée de construire une équipe cohérente à la fin. Le Stade Toulousain, le RCT, La Rochelle ayant notamment institutionnalisés le fait de ne pas fixer les joueurs, cette saison difficile d'affilier ces joueurs à un poste, par exemple : Ramos, Alldritt, J. Du Plessis, Tuisova, Kolbe, Dupont, Rattez, Fekitoa etc...

Il y aura donc des ajustements.

Les Arrières

Les stats moyenne détaillées des Arrières suivant les bases ci-dessus :

- 0,19 Essais / 80 Minutes

- 0,21 Passes Décisives

- 8,7 Courses

- 51,8 Mètres Parcourus

- 0,88 Franchissements

- 2,15 Défenseurs Battus

- 0,7 Offloads

- 1,17 Ballons Perdus

- 2,8 Plaquages réussis

- 1,07 Plaquages manqués

- 37,4% de plaquages manqués

- 0,24 Pénalités Concédées

Le M.V.P. : Thomas RAMOS (ST)

Les deux Toulousains qui se sont partagés le poste dominent clairement le classement au niveau des statistiques, même visuellement il est difficile sur la saison de trouver quelqu'un pouvant venir les déloger du poste.

Ses stats détaillées :

- 0,43 Essais / 80 Minutes / +120%

- 0,73 Passes Décisives / +235%

- 11,7 Courses / +33%

- 65 Mètres Parcourus / +120%

- 1,5 Franchissements / +25%

- 2,7 Défenseurs Battus / +25%

- 1,5 Offloads / +120%

- 1,65 Ballons Perdus / +40%

- 4,4 Plaquages réussis / +53%

- 1,65 Plaquages manqués / +53%

- 37,5% de plaquages manqués / +0,1%

- 0,1 Pénalités Concédées / -48%

Je choisis de placer Thomas Ramos à l'Arrière, il a été tellement décisif en étant le meilleur réalisateur du Top 14, et il est difficile de le considérer à l'Ouverture même si il y est placé pour les matchs les plus importants de la saison. En demi, en finale du Top 14, mais 70% de ses titularisations sont en 15 donc la majorité de ses stats sont faites à ce poste.

L'an prochain peut être le considérerons-nous comme ouvreur vu les tendances de l'effectif Toulousain mais difficile de présager de ce que sera l'équipe type du Stade à la fin de la saison 2019/20.

Le JOKER : Cheslin KOLBE (ST)

Le détail chez les ailiers.

Retour sur mon PARI 2018/19 : Clément LAPORTE (SUA)

Clément Laporte était l'Arrière titulaire de la superbe génération championne du monde U20 2018, il a été pour moi le 3/4 le plus fort et régulier sur l'intégralité de la compétition, une ligne qui s'est déjà imposée en Top 14 (à l'exception du Toulousain Maxime Marty, prêté en ProD2), surnager dans une ligne composée de : Arthur Coville - Louis Carbonel - Lucas Tauzin - Romain Ntamack - Pierre Louis Barassi - Max Marty, ça pose un pedigree.

Mon pari est évidemment réussi avec 25 feuilles de match dont 17 titularisations, un peu bridé à l'aile alors qu'il a un sens de la relance très affûté, mais très belle saison pour un jeune qui avait déjà eu sa chance l'année d'avant.

Son avenir parait radieux, un choix judicieux en choisissant le LOU où il retrouvera de nombreux collègue du titre 2018, et un effectif où il devrait très rapidement s'imposer à l'arrière. Une nouvelle réussite Agenaise.

Mon PARI 2019/20 : Gervais CORDIN (RCT)

Gervais Cordin est dans le même style que Laporte, Kolbe ou Retière que l'on verra plus loin dans l'article.

Il était titulaire avec les U20 lors du Tournoi 2018 précédent la victoire en Coupe du Monde, lancé sur une première saison tonitruante en Pro D2 avec Grenoble jusqu'à une rupture de croisés au printemps.

De retour 10 mois plus tard (Février 2019) avec le FCG, il a enchaîné les prestations convaincantes pour ses premières minutes en Top 14. Ces 6 apparitions (5 titularisations) ont convaincu le RCT de tenter le pari.

Nonobstant la qualité du joueur, il y aura la place dans l'effectif pour que Cordin s'impose, et c'est tout le mal que l'on souhaite au club, au joueur et à nous même vu le côté spectaculaire du garçon.

IL débarque chez nous : Ben SMITH (Pau)

Ben Smith c'est la vraie classe mondiale, toujours très bon et indiscutable chez les NZ à 33 ans malgré un jeu nécessitant vitesse et appuis. Ben Smith c'est l'assurance sauf blessure (attention commotion) de ne pas rater son recrutement à l'image de son homonyme Conrad arrivé à l'issu de la RWC 2015. Ben Smith c'est aussi l'assurance d'un joueur toujours bon à l'aile ou à l'arrière.

Un grand professionnel qui a encore une ou deux bonnes saisons, une bonne idée de la part de la Section Paloise sur du court terme.

Mention : Nehe Milner-Skudder (RCT)

Là ça sent le flop industriel et pourtant ça pourrait être une recrue incroyable.

Le flop ne vient pas de la qualité intrinsèque du joueur, le Néo-Zélandais est d'un talent rare, sa Coupe du Monde 2015 fut un accomplissement personnel mais depuis, NMS n'est apparu que 5 fois en noir en 4 ans, et 18 matchs de Super Rugby en 4 saisons. Pire, blessé et opéré de l'épaule en Octobre 2018 il n'a pas rejoué depuis et est de nouveau passé sur le billard au début de l'été.

Le talent est énorme mais ça sent le sapin...

Les Ailiers

Les stats moyenne détaillées suivant les bases ci-dessus :

- 0,35 Essais / 80 Minutes

- 0,13 Passes Décisives

- 7,4 Courses

- 44,3 Mètres Parcourus

- 1,2 Franchissements

- 2,2 Défenseurs Battus

- 0,73 Offloads

- 1,17 Ballons Perdus

- 3,72 Plaquages réussis

- 1,1 Plaquages manqués

- 29,6% de plaquages manqués

- 0,33 Pénalités Concédées

Les M.V.P. : Cheslin KOLBE (ST) et Arthur RETIERE (SR)

Sur la saison complète, Kolbe a passé plus de temps sur l'aile qu'à l'arrière, comme pour Ramos il semble que le staff souhaite le fixer au poste de 15, néanmoins sur la saison 2018/19, le fixer à l'aile n'est pas incongru. Les goûts et les couleurs divergent, néanmoins il est, pour moi, le meilleur 3/4 de la saison, le meilleur joueur si on décide de faire un mélange peu adéquat avec les gros, il est donc indiscutable dans l'équipe type de la saison.

Pour Arthur Retière, c'est plus serré mais il se détache, il profite notamment du trop faible match de Teddy Thomas ou Lucas Tauzin, du fait que Josua Tuisova ait plus joué au centre ou que Damian Penaud ait des stats défensives rédhibitoires, pour citer ses principaux concurrents. Une chose est sure, tant dans mon opinion personnelle que dans les chiffres il domine clairement Vincent Rattez, pourtant ce dernier a beaucoup joué 15 ce que qui gonfle significativement les stats offensives, et malgré cela ce n'est pas Retière qui est réserviste pour la Coupe du Monde.

Cheslin Kolbe, ses stats détaillées :

- 0,43 Essais / 80 Minutes / +21%

- 0,5 Passes Décisives / +295%

- 10 Courses / +36%

- 84 Mètres Parcourus / +90%

- 2,2 Franchissements / +86%

- 5,8 Défenseurs Battus / +164,5%

- 0,78 Offloads / +6,8%

- 0,99 Ballons Perdus / -15%

- 3,4 Plaquages réussis / -8%

- 0,8 Plaquages manqués / -29%

- 22,9% de plaquages manqués

- 0,2 Pénalités Concédées / -36%

Arthur Retière, ses stats détaillées :

- 0,35 Essais / 80 Minutes / Idem

- 0,25 Passes Décisives / +98%

- 8 Courses / +9,4%

- 63,8 Mètres Parcourus / +47%

- 1,6 Franchissements / +37%

- 4,1 Défenseurs Battus / +95%

- 0,95 Offloads / +29,6%

- 1,15 Ballons Perdus / Idem

- 3,24 Plaquages réussis / -12,7%

- 0,9 Plaquages manqués / -18,4%

- 27,6% de plaquages manqués

- 0,1 Pénalités Concédées / -70,3%

Le JOKER : Damian PENAUD (ASM) et Teddy THOMAS (R92)

Teddy Thomas c'est seulement 8 petits matchs de Top 14 cette saison, alors en 8 matchs il score autant que Retière et Kolbe, et obtient des moyennes statistiques offensives équivalentes au Toulousain qui a placé la barre très haut. Note important il réalise presque 4 plaquages par match à 85% de réussite, très au dessus de ses moyennes en carrière et de celles du poste. Les blessures le desservent encore trop, dommage pour cette CDM.

Avec Damian Penaud on ne perd pas en qualité offensive, loin de là, surtout à l'approche de la ligne. Moins actif que les confrères cités ci-dessus (moins de courses notamment), Penaud procure une sensation de facilité assez déconcertante, l'impression qu'il peut changer le destin d'un match dès qu'il le souhaite. Mais une certaine nonchalance (peut être qu'une impression) qui le fait disparaître parfois et passer à coté en défense, il ne réalise que 2,5 plaquages par match (-30%) à 67% de réussite. Son changement de poste n'est sans doute pas étranger à cela, et à choisir, je préfère qu'il ait le talent offensif et pas la défense que l'inverse, le travail pourra gommer ces lacunes rapidement. Un vrai joyau.

Retour sur mon PARI 2018/19 : Martin LAVEAU (CO)

Il y a un an, malgré le titre des U20, je n'imaginais pas une telle explosion de talents prometteurs à un poste en souffrance dans notre rugby national. Mon pari était un "coup sûr", et je ne me suis pas trompé, Martin Laveau a parfaitement réussi sa transition ProD2/Top14, pas de grands éclats mais solide, quelques blessures et un style de jeu qui ne met pas trop en valeur les ailiers. L'arrivée de Reggiardo lui permettra peut être de passer un cap, le technicien a fait brillé des Nakosi, Tisley, Laporte ces dernières saisons.

Révélation 2018/19 : Lucas TAUZIN (ST)

Même si mon pari n'est pas un échec, loin de là, il y a eu une grosse révélation. Un profil un peu différent des joueurs précédemment cités, Laveau, Retiere, Kolbe ce sont des petits gabarits, toniques rapides ; Lucas Tauzin a un profil plus puissant, formé au centre, capable de passer en force comme de mettre des défenseurs sur le séant par des crochets et des appuis impressionnants. Moins rapide, plus puissant il n'abuse pas de sa puissance et privilégie l'évitement.

Formé à Mont-de-Marsan, il va démarrer sa 3ème saison pro au Stade, après deux saisons Equipe de France U20, dont le titre mondial 2018. La saison prochaine doit être celle de la confirmation, une transition va avoir lieu en EDF et au Stade Toulousain, à laquelle il participera si il retrouve son niveau d'avant blessure.

Mon PARI 2019/20 : Matthis LEBEL (ST) et Vincent PINTO (Pau)

Difficile de les séparer, si ce n'est que Vincent Pinto a plus de chance d'avoir du temps de jeu par rapport à la concurrence dans l'effectif.

Ces deux joueurs étaient des cadres des champions du monde U20 en cet été 2019, Lebel lui est double champion du monde, ils ont déjà été vus à leur avantage cette saison, avec le peu de temps de jeu qui leur a été accordé ils ont fait des étincelles et montré de belles qualités de finisseurs.

IL débarque chez nous : Santiago CORDERO (UBB)

Superbe joueur, son exil Anglais lui coûte sa place avec les Pumas mais ses qualités ne sont pas remises en cause. Il est dans la lignée des ailiers mis à l'honneur cette saison avec son physique râblais, ses appuis détonants et de vraies qualités de finisseur. Pour briller il aura besoin de création, je ne sais pas ce que sera l'UBB l'an prochain, difficile de parier sur sa réussite mais son talent en impose.

#statistiques #Top14 #Recrutement #XVderance

RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
ARCHIVE