Temps de Jeu des Français en Top 14 pendant la Coupe du Monde 2020

Introduction définissant la base statistique

[Statistiques arrêtées après la 8ème journée, avant le retour officiel des internationaux Français]

Le Rugby International n'est pas une histoire de Frontières et d'Etats, mais de Nations et de représentation, être Français, Néo-Zélandais, Anglais, Japonais, Fidjien etc... en rugby, ce n'est pas avoir le passeport correspondant, c'est faire le choix de porter sur la scène internationale les couleurs d'une nation pour laquelle le sentiment d'appartenance est le plus fort.

Dans ces statistiques, le temps de jeu des français est comptabilisé en fonction, évidemment du passeport de naissance, mais surtout du choix de la nation représentée. La seule chose qui m’intéresse c'est le XV de France, son avenir, sa réussite, or cela passe en premier lieu par l'utilisation des talents locaux dans les clubs de l'élite.

Pour les sujets "sensibles", les règles sont claires je ne considère les joueurs que par la nation qu'ils représentent s'ils sont internationaux, ou par leur nation de naissance s'ils ne sont pas internationaux. Il y a plein de "oui mais", la seule chose que nous savons c'est qu'à chaque Coupe du Monde des joueurs deviennent internationaux avec l'un des pays qu'ils peuvent représenter sans que nous puissions imaginer cela avant. Par exemple Willi Heinz qui est vice champion du monde à 33 ans sans avoir porté le maillot de la perfide avant 2019.

Les bases posées nous allons tenter d'analyser quelques points, et s'il y a des questions j'y réponds sur Twitter avec plaisir.

Vous êtes intéressés par les stats sur les JIFFs ---> Allez sur All Rugby

Castres Olympique

Impact de la Coupe du Monde sur le temps de jeu de Français : Positif

5 Joueurs absents durant cette période, aucun français, et des joueurs qui, sur le papier obtiendront un gros temps de jeu sur le reste de la saison : Urdapilleta, Nakosi, Vaipulu voire Paris. Un seul Joker CDM en la personne de Benjamin Lapeyre.

Logiquement le temps de jeu des Français devrait baisser à partir de ce retour, Urdapilleta est clairement un titulaire et Nakosi et/ou Paris viendront apporter un peu de folie dont les castrais ont besoin mais il faudra sortir Dumora, Palis, Laveau qui n'ont pas démérité, pour Vaipulu il faudra déloger Anthony Jelonch qui s'est installé en 8.

Les Tarnais font du classique, ils ont un effectif stable et solide, un temps de jeu des français qui va rester assez bon, mais assez peu de candidats pour l'Equipe de France, Anthony Jelonch à surveiller s'il se repositionne durablement en 8 et qu'il évite les blessures, et en souhaitant que Reggiardo nous développe quelques jeunes comme il a su le faire à Agen.

Racing 92

Impact de la Coupe du Monde sur le temps de jeu de Français : Positif

10 absents et que des joueurs présents dans les 23 tous les weekends s'ils sont en forme (sauf Volavola), seulement deux Jokers dont un est un espoir français qui va rester dans l'effectif (Tanga) et un qui a remplacé un titulaire étranger en jouant finalement assez peu (Diaz Bonilla).

Ce qui est intéressant avec le Racing, c'est que les internationaux étrangers ont été remplacés, par des (jeunes) français pour une grande partie d'entre eux :

- Gogichashvili : intégration d'Hassane Kolingar, pilier gauche titulaire des champions du Monde U20 en 2018 jusqu'à sa rupture des croisés en cours de compétition. Quand on voit l’éclosion précoce de son remplaçant JB Gros (RCT) et la domination de Kolingar avant sa blessure, on peut se penser tranquille sur ce poste en Bleu pendant quelques années. Toujours est-il que commencer sa carrière par une rupture des croisés n'est évidemment pas idéal mais le talent est là, pourvu que son intégration perdure.

- Finn Russell/Ben Volavola : Certes après la blessure de Trinh-Duc le Racing a logiquement eu recours à un Joker, et Joker de talent car son absence à la Coupe du Monde reste une énigme pour moi, mais Diaz Bonilla n'a pas bousculé l'intérimaire, Antoine Gibert. Considéré plutôt comme un 9 depuis son intégration dans le groupe pro, il a assuré avec 7 titularisation en 10 durant la période. J'aime la logique des banlieusards

-Ben Tameifuna : Ali Oz/GH Colombe/Cedate Gomes Sa, trois français qui se partagent le poste de pilier droit en l'absence du "titulaire", l'exception mérite la mention.

Je ne m'étends pas plus même si quelques jeunes ont fait leur apparition, le sportif n'est pas satisfaisant et forcément la Coupe du Monde y est pour quelque chose, mais visiblement il n'y a pas d'affolement, quelques jeunes à développer avec un très gros potentiel : Kolingar, Joseph, Diallo etc... Il y a une génération très talentueuse entre vos mains Mr Travers si l'on rajoute la génération Palu, Dupichot, Klemenczak, Gomes Sa, Sanconnie... il s'agirait d'assurer son développement s'il vous plait.

Stade Français Paris

Impact de la Coupe du Monde sur le temps de jeu de Français : Positif

7 absents : Sanchez, Matera (Argentine), Waisea (Fidji), Fickou, Gabrillagues (France), Melikidze (Géorgie), Alo-Emile (Samoa), que des titulaires potentiels.

Deux Jokers CDM seulement dont Fitzpatrick qui a réussi à avoir moins de temps de jeu que Plisson, présence anecdotique.

Je vais pas m'étendre, difficile de savoir ce qu'il adviendra du Stade Français sans savoir la direction prise par le nouveau président, notamment tant que le nouveau staff ne sera pas officialisé.

Il y a moyen de travailler, il y a du talent, Azagoh, Bethune, Chapuis, Coville, Delbouis, De Giovanni, Etien, Francoz, Hamdaoui, Segonds, Macalou etc... ces jeunes, encadrés par des joueurs de classe mondiale, c'est un effectif très excitant sur le papier que l'écosystème du club est en train de pourrir.

Lyon OU

Impact de la Coupe du Monde sur le temps de jeu de Français : Néant

Barassi et Bamba à moitié absents, Tuisova complètement absent, ça s'équilibre.

Peu et beaucoup à dire, une politique de jeunes cohérente, beaucoup de "post-formation" et un peu de formation, l'important c'est la ligne directrice et la cohérence des additions faites à l'effectif.

Le LOU de Mignoni est sur la pente ascendante, et a ciblé des jeunes talents à fort potentiel mais pouvant avoir un impact immédiat : Bamba, Geraci, Laporte qui s'ajoute notamment à Barassi, Lambey, Couilloud.

Il me tarde le printemps pour les voir ensemble sur le pré

RC Toulon

Impact de la Coupe du Monde sur le temps de jeu de Français : Néant

Les absents sont bien répartis entre des internationaux Français et étrangers : Etzebeth, Gigashvili, Gorgodze, Parisse, Ollivon, Serin, Setiano

De l'impact sur le sportif évidemment parce qu'il y a des gros joueurs, et des cadres absents pendant cette période de doublon, mais sur le temps de jeu de Français pas forcément.

Difficile d'évaluer si les temps de jeu des locaux va augmenter dans un futur proche, parce qu'il m'est très difficile de décrypter la logique stratégique de Collazo.

Néanmoins il y a du très lourd qui vient intégrer un effectif séduisant et talentueux, soit le RCT décolle soit ça risque de sentir le souffre pour le staff de la rade, staff dont je comprends de moins en moins la ligne directrice (si elle existe).

Stade Rochelais

Impact de la Coupe du Monde sur le temps de jeu de Français : Plutôt positif

Les absents Botia et Murimurivalu pour les Fidjiens, Alldritt pour la France (un peu Rattez mais très furtif)

Peu d'absents donc peu d'impact, si les absents Fidjiens ont donné du temps de jeu a des jeunes déjà intégrés dans le groupe pro (Roudil, Favre), devant c'est moins vrai pour remplacer Alldritt, mais cela reste anecdotique.

L'essentiel de l'analyse du début de saison est ailleurs, à l'image de ce qu'ont fait le LOU, de l'UBB voire de la Section, je voyais La Rochelle profiter d'un effectif stable, de concurrents dépouillés pour faire un début saison canon et se faciliter la tache sur les deux derniers tiers du Top 14.

Je me suis bien planté même si mes doutes sur l'arrivée d'O'Gara étaient grands, je pensais qu'ils auraient assez d'acquis pour "surnager", le classement, le jeu sont décevants, l'ambiance du groupe semble moins bonne, je suis un peu inquiet pour les maritimes.

UBB

Impact de la Coupe du Monde sur le temps de jeu de Français : Positif

Les absents Radradra, Ravaï, Gorgadze, Amosa, Seuteni, Poirot sont tous des joueurs importants, titulaires ou présents dans les 23 tous les matchs, hormis Poirot, tous ont représenté des nations autres que la France et le staff de Christophe Urios a décidé de ne pas utilisé de Joker, un seul sous contrat avec un temps de jeu famélique.

Urios a également choisi de resserrer son groupe au minimum, seulement 30 joueurs utilisés, c'est beaucoup moins que la moyenne du Top 14 sur ce début de saison (36,5/club) et ça fonctionne sportivement. Peu d'intégration de jeunes mais ce sont les premiers mois de l'ancien Castrais qui aime travailler avec un groupe restreint et solide.

Il faudra évidemment noter les confirmations au plus haut niveau de deux jeunes qui crèvent l'écran, Matthieu Jalibert évidemment mais également Alexandre Roumat. Rendez vous dans la liste des 75 joueurs de Galthié ? C'est une évidence sauf blessure pour Jalibert, pour Roumat, il peut faire partie des joueurs au profil très "Galthié-compatible" qui auraient profité de la CDM pour se montrer.

Montpellier HR

Impact de la Coupe du Monde sur le temps de jeu de Français : Positif

Steyn, Pollard, Nariashvili, Mikautadze, Chilachava, Aprasidze, Camara, Guirado, Picamoles...

Ça fait beaucoup d'absences et des joueurs importants dans le groupe. Garbajosa a eu quatre jokers entre les mains mais trois ont eu une importance toute relative (Du Plessis, Chambord, Gqoboka) et Aaron Cruden qui sera remplacé par Pollard, donc qui n'a pas eu d'incidence sur le temps de jeu des Français.

Donc le MHR c'est positif voire très positif, certains confirment et progressent (Reilhac, Ngandebe Devergie, Giudicelli, Haouas etc...) mais il faut évidemment s'attarder sur un phénomène. Arthur Vincent est très fort, simplement énorme de talent et de précocité. Successeur d'Arthur Coville au capitanat des U20, c'est un franchisseur hors-pair qui fait preuve d'un maturité impressionnante (il a débuté sa saison comme titulaire à 19 ans) et d'une technique individuelle très aboutie. Il n'est pas impossible qu'il porte rapidement un maillot teinté d'un autre bleu !

Le début de l'ère Garbajosa est difficile à analyser, on sent une révolution dans le jeu, clairement on s'emmerde beaucoup moins, et le MHR a plutôt bien limité la casse dans une période de transition en coulisse et de doublons Coupe du Monde, à suivre attentivement.

Aviron Bayonnais :

Impact de la Coupe du Monde sur le temps de jeu de Français : Positif

Forcément avec ses deux Namibiens (Van Lill et Van Jaarsveld) et Hingano à la CDM cela allait profité à certains jeunes.

D'un autre coté la jeunesse est une des forces de cet effectif, je ne vais pas m'étendre parce que je vous mentirais si je disais être capable d'analyser les joueurs et le jeu. Néanmoins j'ai pu voir notamment la prestation face au Racing et à Agen, et cette équipe à tout de l'équipe moderne au jeu rapide, mais elle possède également le mental nécessaire à la bagarre pour la relégation. Parce que, le magnifique début de saison est un poumon greffé pour le printemps, où ils pourront sans doute gérer le calendrier grâce à l'approche incroyablement positive de ce début de saison.

Félicitations à Bru et à ses joueurs qui ont déjà autant de victoires après 8 journées que Grenoble (barragiste l'an dernier) à la fin du championnat.

Section Paloise :

Impact de la Coupe du Monde sur le temps de jeu de Français : Positif

Fisi'Ihoi, Smith, Vatubua, Waqaniburotu absents et le seul Benson Stanley restait pour dépanner pendant la Coupe du Monde.

Suite à la rupture douloureuse avec Mannix en fin de saison dernière, la Section doit reconstruire avec un nouveau staff, des absents, mais un centre de formation assez fertile. Il n'y pas d'éclosion surprise mais beaucoup de jeunes déjà entrevus, avec un fort potentiel qui confirment et qui seront la futur base de cette nouvelle Section : Daubagna, Hastoy, Lespiaucq, Pinto, Septar etc...

L'arrivée de Ben Smith va tirer tout le monde vers haut, on a vu à la Coupe du Monde que ses qualités étaient toujours intactes, son éthique de travail est reconnue, il peut être une recrue qui amène les jeunes talents vers des objectifs plus élevés que prévus.

Stade Toulousain :

Impact de la Coupe du Monde sur le temps de jeu de Français : Négatif

Kolbe, Arnold, Uinu'u, Dupont, Guitoune, Huget, Mauvaka, Medard, Ntamack, Ramos, Baille

Là ça fait énorme, d'autant plus que le Stade Toulousain a eu deux absents blessés avec le XV de France pendant le tournoi, néanmoins malgré ces absents ils restent avec un temps de jeu aux français plutôt bon (58%).

Pas grand chose à dire sur le champion de France dont l'équipe a peu changé. Qu'en sera-t-il du temps de jeu des Français en fin de saison ? Sans doute identique à l'an dernier, à effectif complet il y a peu de chance que le groupe des 23 bouge en phase finale. Seul Antoine Miquel, Matthis Lebel et évidement Lucas Tauzin pourraient se faire une place, Tolofua sera sans doute plus utilisé et Julien Marchand reprendra sa place.

Dans les Jokers, seul Arnold a eu du temps de jeu et sera remplacé par son jumeau, aucune incidence. Sportivement ils se retrouvent à 2 points de la 3ème place malgré les absents et un calendrier pas simple, la période jusqu'au tournoi sera primordiale pour aborder les doublons du printemps plus sereinement.

CA Brive :

Impact de la Coupe du Monde sur le temps de jeu de Français : Positif

Giorgadze, Karkadze, Abzhandadze, Lobzhanidze ce n'est pas la liste d'une unité spéciale anti-russe opérant en Ossétie du Sud ce sont bien les absents Brivistes pendant la Coupe du Monde.

Comme pour l'autre promu, je connais assez mal l'effectif pour le juger, dire que Giorgadze sera un titulaire en puissance c'est évident, est-ce que la jeune et talentueuse charnière Géorgienne viendra embêter "Blanc-Laranjeira" je n'en sais rien, mais il faudra qu'ils soient très performants pour ça.

En effet à l'image de sa charnière, le CAB réalise un très bon début de saison, présager de l'avenir serait présomptueux mais ils ont tout pour lutter efficacement contre la descente en Pro D2.

SU Agen :

Impact de la Coupe du Monde sur le temps de jeu de Français : Néant

Ngauamo comme seul absent, et une situation très particulière à Agen. C'est la troisième année que le SUA est promis à la descente, ils ont, jusque là, brillamment déjoué les pronostics autour d'un staff omniprésent et d'un effectif très cohérent composé de jeunes formés localement et de tauliers du rugby pro. Est ce qu'ils déjoueront à nouveau les pronostics ? Je ne suis pas certains qu'ils arrivent à se relever du départ de Reggiardo et du "pillage" de leurs jeunes talents, l’hémorragie est trop importante pour que la formation suive, forcément le temps de jeu des français au SUA baisse et j'ai peur que les résultats suivent...

La liste des départs des cadres : Miquel, Béthune, Laporte, Marchois, Heriteau, Tanga, Erbani, Fouyssac en deux intersaisons seulement !

ASM Clermont Auvergne :

Impact de la Coupe du Monde sur le temps de jeu de Français : Négatif

Nanai-Williams, Fofana, Iturria, Lopez, Penaud, Raka, Slimani Vaha, Yato, Laidlaw, c'est beaucoup également, comparable au Racing ou au Stade Toulousain, en revanche en terme de stratégie on est loin des deux premiers cités.

32,5% de temps de jeu accordé aux joueurs français, c'est le plus faible total que j'ai pu enregistré depuis 5 que je réalise ces stats. Bien sur que la Coupe du monde est une des composantes de ce faible temps de jeu mais pas que (cf l'analyse sur la saison dernière), il parait évident via le recrutement et la post-formation que c'est également une stratégie tournée vers les JIFFs, mais pas vraiment vers des potentiels internationaux français. Jusqu'à la saison 2016-2017 l'ASM était toujours dans les 3 équipes donnant le plus de temps de jeu, depuis les chiffres s'écroulent contrairement à l'ensemble de ses concurrents.

L'ASM est la seule équipe pour qui le système JIFF agit à l'inverse de l'objectif initial.

Est-ce bien ou mal pour le club à court, moyen et long terme ? J'ai une opinion mais pas la prétention de détenir la vérité, je vous laisse juger cela.

Toujours est-il que l'an dernier cette stratégie leur a réussi sportivement en atteignant la finale du Top 14, cette saison c'est moins moins flamboyant mais on va attendre le début du tournoi, comme pour le Stade et le Racing, pour juger réellement.

#statistiques #Top14 #XVderance #rugby

RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
ARCHIVE