Preview Racing 92 2022-2023

Flash-back sur la saison dernière


Une saison difficile à analyser, mais globalement décevante. Difficile à analyser parce qu’il n’y a que peu d’homogénéité et de constance que ce soit dans le jeu ou dans les résultats, j’ai eu l’impression de voir un effectif un peu perdu, voire livré à lui-même, qui a construit ses victoires autour des individualités plus qu’autour de certitudes collectives. D’ailleurs cela se traduit par des essais magnifiques, le Racing est très présent dans les highlights de la saison, mais regarder leurs matchs fut souvent très pénible !

Ils se qualifient mais sortent logiquement en ½ de H-Cup et en barrage de Top 14, pas catastrophique, mais loin des attentes, et avec plus d’amertume que de positif


Preview 20/21 : Pourquoi j’ai eu tort ?

https://www.coq14.com/single-post/preview-top-14-2021-2022


Avec du recul je me serais encore plus trompé, parce que mes previews avaient été faites avant la fin du mercato, et avec la perte de Kolbe au Stade Toulousain j’aurais sans doute mis le Racing premier.

Je persiste à penser que, sur le papier, le Racing avait le meilleur effectif de France, ils sortaient d’une saison encourageante, 2ème ex-aequo avec La Rochelle (78 points), sortis en ½ par ces mêmes Rochelais mais avec plus d’espoirs que de regrets. Je voyais de la continuité, de la progression et un effectif stable avec quelques retouches, faire moins bien qu’en 2020/21 me paraissait impossible.

Dans une année ou les staffs ont été mis à l’honneur, assez justement, je crois que celui du Racing à souffert de la concurrence !


Les mouvement estivaux



En première ligne, stand-by sportif chez les piliers, le départ de GH Colombe avait été « anticipé » avec l’arrivée de Nyakane, perdre un droitier JIFF avec du potentiel c’est toujours embêtant mais l’impact sportif reste faible.

Au talon je suis plus dubitatif, perdre Teddy Baubigny me semble, a minima, problématique. Tout d’abord parce que le titulaire dans les matchs qui comptent (1/2 H-Cup, barrage Top 14) c’était lui, qu’il était fiable (peu de matchs ratés, solide en conquête), et puis c’est un symbole du club qui s’en va… Pour le remplacer (et Kevin Le Guen) deux joueurs « paris » arrivent, Peniami Narisia est un talonneur qui a été « formé » et révélé à Brive, prometteur il y a deux ans il a peu joué l’an dernier, difficile à juger. Le profil de Janick Tarrit me plait, jeune joueur mais mature et avec de l’expérience, à 23 ans il sort de 4 saisons et 65 matchs en pro et était capitaine de Nevers, il aura du temps de jeu, beaucoup si son adaptation au Top 14 se passe bien.

En 2ème ligne j’ai du mal à saisir, ils perdent clairement en profondeur avec les départs de Jones, Moreaux et Pesenti pour la seule arrivée de Veikoso Poloniati. Je ne sais pas qui il est, j’ai vu un match de lui mais je suis dubitatif qu’il puisse apporter autant que les partants. Certes Moreaux et Pesenti ont eu (pour des raisons différentes) un apport minime l’an dernier, mais Luke Jones est un excellent joueur. Donc je m’interroge et je vais voir comment ça s’organise, parce que ce n’est pas Woki qui comblera les besoins de gros tonnage en 5…

Cameron Woki justement, recrue XXL du dernier jour des mutations, qui aura un rôle plus en 3ème ligne qu’en seconde à mon avis. Je ne sais pas comment ils vont s’organiser mais il va falloir de l’imagination pour combler le départ de Tanga, meilleur Racingmen l’an dernier. La profondeur n’est pas incroyable, Kitione Kamikamica est le seul vrai 8 porteur de balle et il est loin du niveau de Tanga, même si Woki va apporter dans ce secteur, il va falloir être imaginatif, notamment dans la zone des rucks, ou seul Lauret parait correspondre à la tâche du 6 « à l’ancienne ».


A la charnière RAS au niveau recrue, il faudra surveiller la mêlée où l’ancien Machenaud n’a pas été remplacé, il avait encore rendu de fiers services même si Le Garrec s’est imposé, il faudra de la rotation…

Derrière, le « switch » des arrières est cohérent, entre le départ d’un talentueux, facilitateur en fin de carrière qui a BEAUCOUP manqué au Racing en fin de saison, à savoir Kurtley Beale, et l’arrivée de Warrick Gelant qui est un très beau joueur. Offensivement capable de tout, avec un sens aigue de la relance mais qui sait également faire jouer autour de lui, souvent utilisé comme 5/8ème dans le jeu courant, très bonne recrue.

Derrière je pense qu’on minimise un peu la perte de Teddy Thomas, qui sera remplacé par Asaeli Tuivuaka qui est un joueur de 7’s avec une saison de XV en Italie, et plus de cartons rouges que d’essais en URC (y’a un rouge je vous laisse calculer le nombre d’essai). Et Regan Grace, star du rugby à XIII, avec aucune expérience du XV et qui vient de se rompre le tendon d’Achille. Alors Thomas ne jouait pas assez peut être, que ce soient les blessures ou l’équipe de France qui l’en empêche, m’enfin à un ratio de 0,8 essais par matchs sur le 4 dernières saisons il a rarement déçu quand il était sur le terrain…

On parle avec insistance d'un joker médical que ce serait Christian Wade, ancien ailier des Wasps et du XV d'Angleterre, qui n'a plus joué au rugby depuis 4 ans, il avait traversé l'atlantique pour une expérience en NFL


Point Calendrier


S’ils ne doivent pas être considérés comme des excuses, les vrais et les faux doublons ont de l’importance dans le déroulement de la saison, dans l’homogénéité du Top 14 la qualification pour les phases finales ou le maintien se joue parfois à un point…

RAS, le calendrier est plutôt clément avec eux pendant les doublons même s’ils ne seront pas énormément impactés. Deux réceptions en novembre contre l’USAP et l’ASM. En février, une réception de Brive et un déplacement au LOU, peu important s’ils assurent à domicile…

Plutôt sympa le calendrier des franciliens.


Meilleur Scénario : 3ème


La frontière est mince entre continuité et stagnation, mais l’effectif du Racing reste solide partout. Si j’ai des doutes sur le staff ou sur la profondeur de l’effectif, ils sont aussi capables de battre n’importe qui. En forme, la ligne de ¾ est l’une des plus séduisante du Top 14, le paquet d’avant est expérimenté et homogène. Mais j’ai du mal à les imaginer dans les deux premières places.


Pire Scénario : 9ème


De la 4ème place à la 9ème ce sera serré et homogène, il y a parfois des saisons catastrophes ou tout se passe mal. Ça commence avec une recrue phare qui se rompt le tendon d’Achille. Ensuite il y a une CDM à la fin de l’année, et, si cela peut avoir des effets positifs pour ceux qui peuvent espérer y être (Kolingar, Chat, Le Roux, Diallo, Vakatawa etc…), je vois bien que ça peut avoir des effets très négatifs pour ceux qui sont surs d’y aller, et qui pourraient lever le pied pour éviter de se blesser, au hasard Finn Russell ! Je l’imagine très bien revêtir son costume du dilettantisme exacerbé, et attendre patiemment la fin de son contrat et la coupe du monde. Rajoutez un staff sans solution et c’est le cocktail du ventre mou !


Pronostic : 6ème


Comme la saison dernière, l’effectif s’est un peu affaibli mais cela peut se compenser autant par quelques recrues que par la progression de certains, Le Garrec, Spring Tao, Kolingar, Diallo, ont tous explosé, et ont au moins deux saisons pleines dans une grosse écurie du Top 14, l’étape d’après c’est de devenir un leader de jeu. Alors tous ne passeront pas ce cap, c’est évident et ce n’est pas grave, mais il suffit d’un ou deux pour bonifier le groupe et conserver sa place dans les 6. En revanche il faudra que le staff nous montre autre chose, notamment en conquête et en défense, ils ne postuleront pas à nouveau à la qualif avec la 9ème défense du championnat…




RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
ARCHIVE