Preview Stade Français Paris 2022-2023


Flash-back sur la saison dernière


85% de la saison passée dans les 4 derniers, un fond de jeu assez inexistant et peu de satisfactions individuelles. Forcément le flop Laumape ressort, mais est ce qu’on l’impute uniquement au joueur ou également au staff ? Je ne sais pas, il n’avait pas l’air hors de forme mais je ne l’ai jamais vu utilisé correctement. On peut noter les bonnes sorties de Léo Barré et forcément l’énorme saison (encore) de Waisea, sinon peu à dire sportivement.

En plus du sportif, la gestion et la communication du club pose question, les sorties du docteur Wild sont sympas, c’est une machine à punchlines mais je ne suis pas certain que ça apporte de la sérénité, pourtant nécessaire à la reconstruction.


Preview 20/21 : Pourquoi j’ai eu tort ?

https://www.coq14.com/single-post/preview-top-14-2021-2022


Globalement tout juste de la position au classement à Laumape.


Les mouvement estivaux



Beaucoup de mouvements, ce qui est rarement une bonne chose quand un club manque de certitudes, mais ils semblent nécessaires tant l’effectif parisien était bancal.


Quentin Bethune n’est pas remplacé mais jouait peu, il faudra espérer un retour de Castets a bon niveau, ça peut changer des choses en mêlée…

Au talon il y a des idées, Lucas Peyresblanques est une promesse, une grosse blessure a retardé son éclosion programmée l’an dernier, mais à bientôt 25 ans et seulement 30 titularisations en pro, ça ressemble à un pari, que je trouve intéressant, mais c’est un pari. À côté Mickael Ivaldi apporte lui des certitudes, très régulier propre c’est une excellente idée de complément.

En 2ème ligne ils remplacent un vieux Maestri par un jeune Maestri avec Baptiste Pesenti, j’avoue être dubitatif sur le joueur autant que sur le fait que le Racing le libère, un après avoir dépensé beaucoup d’argent pour racheter son contrat, et alors que son profil aurait fait du bien dans l’effectif francilien. S’il joue, il apportera de la puissance et de l’agressivité c’est certain, mais sur les 4 dernières saisons (et je ne compte pas les 2 premières où il débute) c’est à peine 8 titularisations en Top 14 par an en moyenne et c’est une machine à cartons.

En 3ème ligne c’est intéressant, ils se débarrassent de 4 joueurs improductifs, pour en prendre au moins deux utiles, je doute de l’utilité de Julien Ory, je connais trop mal Giorgi Tsutsikiridze pour le juger. En revanche Giovanni Habel-Kueffner est un bon 8 de top 14, gros porteur de balle qui mettra l’équipe dans l’avancée. Mathieu Hirigoyen est un profil intéressant pour l’avenir, déjà performant l’an dernier dans une équipe à la dérive il faudra qu’il confirme, très actif dans le jeu et bon plaqueur, il sera utile. Mais je crains que les logiques de complémentarité le pénalisent un peu. En effet j’ai du mal à voir une complémentarité, notamment sur les zones de rucks qui sont importantes lorsque l’on joue le maintien, entre GHK, Hirigoyen, Macalou voire Kremer, ce sera intéressant à suivre.


A la charnière, je suis dubitatif, si je crois que la perte de Morgan Parra sera importante pour l’ASM, je ne suis pas sûr que ce soit une plus-value énorme pour le SFP. D’abord jouer le maintien à 34 ans alors qu’on a été le leader d’une équipe dominante pendant une décennie ce n’est pas facile. Ensuite l’impact sur des gros que tu élèves depuis 10 ans ou sur des jeunes qui te voient débarquer comme une recrue ce n’est pas pareil. Sa précision au but sera forcément minorée par le fait que Segonds est un buteur efficace, quoi qu’irrégulier (75%). Et j’ai vu les commentaires/tweets des supporters du SFP qui se plaignent de la lenteur de Coville et espère que Parra aide à son développement, ce n’est pas ça qu’apportera Morgan Parra. C’est un leader mais pas un mentor, c’est un gestionnaire mais pas un accélérateur, si son pack ne domine pas, j’ai peur de la grosse déception.


Alors la ligne de ¾ m’effraie beaucoup, perdre l’un des meilleurs joueurs du Top 14 depuis plusieurs années ce n’est pas rien, Waisea a littéralement porté le SFP, avec lui titulaire c’est 55% de victoires (ce qui les aurait placé entre le 6ème et le 7ème l’an dernier), avec Waisea absent ou sur le banc c’es 0 victoire en 6 matchs. Ça ne révèle pas tout ni des défaites ni des victoires, ça peut paraitre cliché, mais devant l’écran cela paraissait flagrant que c’est lui qui était le seul facteur X de cette équipe. Ensuite Laumape s’en va, oui c’est un flop par rapport aux attentes, ça reste qu’il a été titulaire toute la saison, parce qu’aussi décevant fut-il, il n’y avait personne pour prendre la place. S’ajoute le départ de Lapègue auteur d’une belle fin de saison et la blessure de Veainu. Coté arrivée il n’y a que des paris, tout d’abord il y a trois arrière/ailiers de Pro D2, Stephane Ahmed, Nadir Megdoud et Sione Tui, ils peuvent se révéler (je le leur souhaite) mais ce sont des joueurs de compléments derrière les mecs en place (Hamdaoui, Etien, Naivalu, Veainu quand il revient). Et au centre, Theo Dachary a 9 titularisations en Top 14 en 3 saisons, Jeremy Ward qui est un ancien grand espoir des Boks mais qui ne jouait pas ou peu (5 titularisations) en URC. On semble vouloir confier les clés du camion au très talentueux Julien Delbouis, mais qui revient de deux très grosses blessures aux genoux…

J’ai très peur du niveau de cette ligne de ¾, l’arrivée de Paul Gustard semble susciter beaucoup d’espoir, Quesada, l’a dit et répété il vient pour la défense et uniquement pour la défense, or ce n’est pas ce qui m’inquiète le plus…


Point Calendrier


S’ils ne doivent pas être considérés comme des excuses, les vrais et les faux doublons ont de l’importance dans le déroulement de la saison, dans l’homogénéité du Top 14 la qualification pour les phases finales ou le maintien se joue parfois à un point…


Ils peuvent être fixés après deux mois de compétition ou presque… Sur les 8 premières journées ils reçoivent Clermont, Bayonne, l’USAP, Brive et avec en plus un déplacement à la Section. S’ils ne sortent pas de ces deux premiers blocs avec 4 victoires, ils pourront s’inquiéter grandement pour leur avenir. D’autant que pendant le tournoi, le calendrier ne leur offre aucune confrontation face à des adversaires diminués dont ils pourraient profiter…


Meilleur Scénario : 10ème


Si tous les paris se révèlent payants, notamment derrière ils peuvent faire une saison de reconstruction tranquille, sans trop s’inquiéter de la descente et envisager un avenir plus serein. Cela passe également par au moins un joueur supplémentaire de bon niveau au centre du terrain.


Pire Scénario : 14ème


Même en anticipant le recrutement de Ward, je pense que le SFP a la ligne de ¾ la moins performante du Top 14, le manque de caractère des joueurs et de Quesada ont été pointés du doigt, or plus que les qualités rugbystiques, le mental, la volonté de ne rien lâcher sera primordiale.

De plus l’effectif a été largement bouleversé et le début de championnat est décisif et il faudra peut-être du temps pour trouver de la cohérence collective. Je vois les places 10, 11, 12, 13 comme un mini championnat entre Pau, Bayonne, Perpignan et Paris, s’ils ratent leur début de saison, ils seront peut en queue de ce championnat-là. Et si le mental ne suit pas ils pourraient même dégringoler derrière le CAB.


Pronostic : 11ème


J’ai énormément de mal à classer Pau, Bayonne, Perpignan et Paris, je ne serais pas étonné que ces 4 places se jouent à une victoire. Je ne vois pas le SFP finir dernier, mais entre 10 et 13 tout est possible. Pau me semble posséder plus de certitudes, Bayonne a un effectif plus qualitatif mais avec un nouveau staff, l’USAP ira embêter tout le monde avec un mental impressionnant comme on l’a vu l’an dernier. Je mets le SFP 11ème mais avec peu d’arguments…




RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
ARCHIVE