Preview Stade Toulousain 2022-2023

Flash-back sur la saison dernière


Globalement la saison est décevante, si les résultats s’expliquent, si les circonstances atténuantes existent, factuellement la saison est un échec. Revenons à la genèse, la première partie de saison annonce les problèmes, Cheslin Kolbe s’en va, juste avant la reprise, et surtout, n’est pas remplacé. La première partie du championnat est bonne sur le plan comptable, même si le jeu laisse dubitatif, à la J15 le Stade a passé 14 journées à la première ou à la seconde place. Mais à partir de décembre ils vont subir la loi des séries, subir sans doute parce que mal anticipé, mais vont s’enchainer des reports de matchs qui se transforment en doublons, s’ajoute à ça un effectif prévu pour les doublons qui est fortement impacté par les blessures, des blessures qui mettent en exergue les postes faibles (centre, ailier) etc… Ils vont enchainer 6 défaites de suite en Top 14.

Et le problème, là où je trouve que les analystes se trompent, c’est que ce n’est pas la faute des doublons si le Stade a chuté (même si les reports qui deviennent des doublons ce n’est pas prévisible), c’est que l’effectif n’était pas bien construit. Malgré un grand nombre d’internationaux le Stade a toujours géré correctement les doublons de façon à reposer ses internationaux après le tournoi, et attaquer les phases finales de H-Cup et de Top 14 en forme. Cette série de défaites, et les défaillances de l’effectif hors-internationaux, à obliger à mettre les tauliers sur le pont dès la fin du tournoi, et ils ont fini carbonisés, non seulement à cause de l’enchainement, mais aussi de l’intensité des matchs de l’Ulster, du Munster, du Leinster, et deux fois La Rochelle c’était trop…


Preview 20/21 : Pourquoi j’ai eu tort ? https://www.coq14.com/single-post/preview-top-14-2021-2022


J’ai eu tort pour plusieurs raisons, tout d’abord on minimise la perte de Kolbe parce que sa saison Toulonnaise est quelconque, mais il n’empêche que son absence a fait très mal au Stade, ne serait-ce qu’en raccourcissant en talent et en qualité la rotation du triangle arrière. Après il y a des cadres qui ont été trop absents ou trop défaillants en l’absence des internationaux français, Guitoune, Chocobares, Elstadt, Ri Arnold, Tauzin, Youyoutte, Bonneval ont été absents de très long mois, et hormis Elstadt ils n'ont pas pesé comme c’était le cas les dernières saisons lorsqu’ils étaient présents. Holmes aussi a été absent mais lui il n’était pas blessé bizarrement. Et mine de rien il y a un petit creux de génération, Toulouse a souvent comblé ces défaillances dans l’effectif avec quelques jeunes, là ils étaient visiblement trop jeunes mais arriveront cette année.


Les mouvement estivaux

Fiche complète All Rugby : https://www.allrugby.com/dossiers/transferts-stade-toulousain.html


Très très intéressant, il ne fallait pas être un devin pour pointer les manques du Stade, de là à les combler intelligemment il y a un monde.

En première ligne stand-by, point de vigilance à droite où il faudra que les jeunes prennent des minutes, parce que Charlie Faumuina commence à sévèrement tirer la langue.

Petit point de vigilance en deuxième ligne où Rory Arnold (c’est le meilleur des deux) n’est pas remplacé, en rotation Youyoutte qui revient de blessure, Brennan prendront des minutes, même Elstadt, mais il manque peut-être un joueur.

En troisième ligne, Toulouse fait un échange avec l’UBB, Alexandre Roumat vient remplacer Antoine Miquel, à surveiller parce que je pense que c’est gagnant-gagnant. Miquel est un meilleur joueur mais son profil est proche de ceux de l’effectif et mérite mieux qu’un rôle de remplaçant. En revanche Roumat vient dans un rôle spécifique que l’on a moins, coureur, sauteur complémentaire des puissants Tolo, Elstadt, Placine, Jelonch etc…


A la charnière RAS, à surveiller le niveau de Paul Graou en remplaçant d’Antoine Dupont, mais Baptiste Germain avait montré du talent mais peu de régularité, un peu l’inverse pour Martin Page-Relo, ils trouveront à bricoler…

Au pire ils mettront Arthur Retière, Eh oui parce que l’on a parlé des faiblesses du ST l’an dernier au centre et aux ailes, et la cellule de recrutement a bien bossé. Avec l’ailier rochelais, Ange Capuozzo (qui jouera sans doute plus ailier que 15) arrive pour créer une incertitude qui manquait au Stade Toulousain, ces deux joueurs sont capables sur une inspiration de changer le momentum d’un match. Les deux sont complémentaires de Lebel et apportent un peu de polyvalence.

Au centre c’est surtout en 13 que le bât blesse, et des vrais 13 il y en a peu et arriver à faire venir Pierre Louis Barassi c’est fort. Je pense que c’est le meilleur joueur disponible à ce poste qui sera présent pendant les fenêtres internationales. Il a tout c’est un chasseur d’intervalle qui va se régaler à jouer après RNT et Ahki, c’est un bon défenseur, jeune et déjà intégré (génération U20 2018), recrutement parfait. Et ça permet d’avoir Fouyssac, Tauzin, Guitoune voire Mallia (qui joue partout) et Chocobares en rotation.

Et enfin Melvyn Jaminet, je suis dubitatif sur le joueur, je ne le vois pas au niveau de Ramos qui fut le meilleur Toulousain l’an dernier, mais en revanche il apporte une rotation intéressante pour aider à faire souffler RNT en décalant Ramos, voire même le staff pourrait faire souffler les deux si un jeune (Edgar Retiere) mérite quelques minutes (je sais il y a Nanai Williams pour ça normalement).




Point Calendrier


S’ils ne doivent pas être considérés comme des excuses, les vrais et les faux doublons ont de l’importance dans le déroulement de la saison, dans l’homogénéité du Top 14 la qualification pour les phases finales ou le maintien se joue parfois à un point…

Pas grand-chose de spécial, les doublons ne révèlent rien de piégeux au contraire, ils se déplacent chez des favoris où la défaite sera acceptable (RCT, R92, CO, LOU), et reçoivent des candidats à la descente/ventre mou (SFP, Pau). Dans cette configuration, s’il y a 4 défaites ce sera très acceptable et ça ne mettra pas en péril la saison.


Meilleur Scénario : 1er


L’effectif est bien meilleur que l’an dernier, plus profond, le calendrier plus clément et on peut espérer qu’il sera plus lisible pour le staff avec aucun report.

Malgré le nombre d’internationaux absents sur les fenêtres internationales le Stade Toulousain avait terminé premier des phases régulières en 2019 et 2021, sur une saison « normale » ils doivent pouvoir faire pareil.


Pire Scénario : 4ème


Je ne vois pas comment faire pire que la saison dernière avec un meilleur effectif, et plus de rotation sur les postes faibles.


Pronostic : 1er


Pour moi le Stade a un meilleur effectif que lors de ses deux derniers titres, le même staff et un calendrier qui ne sera pas perturbé par le COVID. On ne peut ni souhaiter, ni présager des blessures éventuelles mais ils sont clairement favoris, surtout après une saison « sans ». Les recrues sont trop qualitatives pour ne pas avoir un impact fort et immédiat, d’autant qu’hormis Capuozzo (et encore ses quelques matchs avec l’Italie me contredisent un peu), tous les nouveaux ont connus le très haut niveau et s’adapteront facilement.


RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
ARCHIVE